Mes coordonnées

Me contacter pour renseignement ou identification marc.bayard@reveils-bayard.com

(Aucune évaluation sur la valeur d'une pièce ne sera faite)

Actualités

Recherche toutes documentations permettant d'identifier et dater les pièces présentées.

- - - -

Recherche chrono-réveil d'Albert VILLON

Dernières mises à jour

2016 : Rajout de 74 modèles.

2017 : Rajout de 22 modèles.

2018 : Rajout de 64 modèles.

01/2019 : Rajout pièces au pages Divers / Catalogues / Publicité / Hors sujet. Modification page Historique. Rajout " Les pièges du Web " en page Acheter et Vendre

02/2019 :  Rajout 01 pendule - 04 pendulettes  - 01 réveil - 01 pièce VILLON - 01 boîte et 01 gousset. Rajout pièces page Hors sujet.

Famous et Rocking

En août 1955 afin de lutter contre la crise de l'horlogerie, Raphaël Hennion décide de se diversifier et crée la société "Famous" (Fabrication Moderne et Usinage) à Bonnières-sur-Seine pour la fabrication de réveils sous licence "Bayard" exclusivement réservés aux grands magasins de l'époque. Les responsables du site transfuges de"Bayard" étaient Mr et Mme Sénéchal.

 

La fin de cette aventure prendra fin en août 1964 après la vente de plusieurs dizaines de milliers de pièces. Les nouveaux dirigeants de "Bayard" ayant décidé de ramener les machines-outils à Saint-Nicolas d'Aliermont.

 

Rocking était une filiale de Famous dont les actionnaires principaux étaient en partie issus de la société des Anciens Etablissements Duverdrey et Bloquel. Elle fut créé en 1979 mais ne dura que quelques années jusqu'en 1984 date de cessation d'activité des Réveils Bayard.

 

Les réveils Famous

Les réveils Rocking

O'Bayardo

En 1961 après l'arrêt de l'usine "Bayard" à Casablanca au Maroc les dirigeants décident de tenter leur chance en Espagne à San-Sébastian afin d'y créer une chaîne de montage destinée au marché local. Les responsables du site Mr et Mme Boivin y commercialiseront des réveils sous la marque "O'Bayardo". Petite particularité ces pièces portent la mention "Made in Spain". L'unité fermera en 1963 et l'outil de production sera rapatrié en France.

 

 

Extrait : " Château en Espagne " voilà qui veut dire illusions, rêveries bâties sur le vide, imagination pure ...

Mais " Usine en Espagne " ? En ce qui concerne Bayard, cela correspond à la réalité la plus actuelle !

Voyez cette photo : c'est celle de l'usine que Bayard vient de monter en Espagne ( aux environs de San Sebastian pour ne rien vous cacher ) et qui tourne !

Pourquoi cette usine en Espagne ? Elle n'est pas seulement destinée à " faire du Bayard " pour le marché espagnol ... Elle sera consacrée à certaines fabrications exclusives de Bayard pour tout le marché européen. "

 

Je détiens un petit fascicule présentant une quinzaine de pièces, document trés rare chiné en Espagne.

 

Endura et Conquest

La société des réveils Bayard était également présente aux Etats Unis et en Angleterre où elle a vendu des réveils économiques sous les appellations Endura et Conquest. Certains modèles sont d'ailleurs quasiment identiques à certaines pièces portant la mention Bayard.

 

Il faut cependant rechercher sur ces réveils l'annotation "Made in France" car certaines peuvent provenir d'Allemagne ou du Japon. Celles-ci ont été produites à l'issue de la collaboration avec la marque française.

 

Extrait : "Endura réveils économiques. Equipés avec l'excellent mécanisme français de qualité. Endura fabriqué par Bayard".



Les réveils Endura

Les réveils Conquest

Tous droits réservés